On a passé quelques hivers à avoir froid...On s'habitue.....Mais on a froid...froid quand même. On se dit qu'avant c'était comme ça...qu'avant mon père disait qu'il cassait la glace pour se débarbouiller.....On se dit qu'on va bouger pour oublier l'engourdissement du matin  puis faire du feu dans la cuisine au moins..... On se dit qu'on va même bouger de là , s'éloigner du froid, partir ailleurs ....sortir dehors où il fait moins froid que dedans....

Un jour on se demandera comment on a fait......mais on l'a fait......

Il y avait des années qu'on avait oublié le ronron des radiateurs et leurs glouglous de chaleur.....

La neige est arrivée......On aurait bien pu encore et encore glaglater mais le Guy est passé, a posé la Charliefrohling....on a tous pleuré, lui plus parce que c'était un véritable habitué et ce même matin il était arrivé au café croissant en parlant de sa peur du lendemain...A midi, le lendemain était là......La chialade, j'ai lu.....La chialade d'un monde préoccupé du froid de son derrière.....tandis que....

On n'a plus froid pourvu qu'on reste là, à attendre le bois, le couper, le brûler.....j'ai manqué la plus jolie des cuisinières à petites fleurs dont j'ai rêvée et dont je rêverais encore longtemps.....La vie, la notre a continué comme si.......Il fait chaud..
Mais à tout jamais, il y a des froids qui ne se réchauffent pas.....

DSCF6500

DSCF6503

DSCF6508