Il y a des mois qu'il était immobile immobilisé......Comme pour bien des choses dans ma vie, je ne prenais pas la décision.......celui des cimetières de voitures...celui des cimetières de camions........C'était pire qu'une retraite, c'était une fin de vie.......Une fin d'un morceau de notre vie de famille. Une fin de notre vie de grande famille. Une fin de notre vie de vraie famille. Une fin de ce qu'a été notre vie de vraie grande famille heureuse.


J'ai dit :"c'est qu'un camion".

Mais je pensais pas ce que j'ai dit.......C'est toujours comme ça qu'on essaie de se persuader........"C'est qu'un camion"......

Le camion rouge a une identité. Il est le troisième camion de chez nous. Un transporteur, un transit et lui le boxer...Le camion rouge...Le camion des sono de CroqueNote, des Stuck in town, des Larky mutt, de Gisèle et les Gâteaux secs et des milliers de soirées de milles fêtes......C'était le chalala des vacances et des traversées de la France......C'était le camion des équipes de basket, des services aux voisins et des virées de collégiens.....C'était le camion des conduites accompagnées, des jeunes conducteurs, des deux à la fois, du trop dur à conduire  et du qui va pouvoir conduire..C'était le camion qui vous déménage..........C'était le camion rouge qui reste plein de nos images.....

Il a eu du mal à lâcher ses roues pour nous quitter...pour me quitter......parce que j'ai du l'accompagner seule........Je l'ai regardé s'échapper de ma vie et de ce qu'il emmenait là au bout de la rue pour le restant de la vie.....La vie sans lui...et cet autre lui......

C'est qu'un camion , n'est ce pas?

DSCN1392