Ce soir, j'ai trouvé sur le net, une couverture en laine toute bleue qui s'appelait "en attendant Roméo"........J'ai trouvé drôle de croiser ma vie comme ça, celle qu'il n'aurait pas fallu étaler........Mais quoi ça fait plus d'un an que je n'ai posé un mot sur ma "danse la vie" et j'ai pourtant dansé bien souvent......en pleurant et en riant, en travaillant, en chantant, en cuisinant, en brodant, en voyageant, en voguant, en fêtant................y à qu'à voir....

Y'à qu'à voir ce que dévoile mon Sam qui me suit comme un morceau de moi, une prothèse, une annexe au bout de mes doigts.....J'ai bien un cahier où je crois chaque semaine que je vais enfin écrire le livre qui s'appelle "les gens heureux savent pas ce qu'ils risquent"....et y'a bien aussi de ces feuilles volantes qui volent ma pensée et la fait cendres parce que la colère, la tristesse, l'angoisse ça je peux pas garder ça ...ça pourrait être re-gardé.

Mais mince, je me dis, va falloir fouiller........... et là je fouille....

20160313_183710ça ressemblera à un tour du monde.........ça brassera quelques saisons et faudra pas oublier qu'il en faudrait au moins quatre....mais tant pis

20160310_162353ça ressemblera à toutes ces rencontres qui embellissent la vie et là j'aurais rien à cacher...ça ressemblera décidément à un tour du monde, un tour sur la mer pour me consoler, me rassurer, me bercer, redonner de la vitesse à la vie quand elle est devenue pauvre parce qu'elle est à vide et parce qu'elle a calé

20160418_092144

20160822_135602ça ressemblera à leurs rires et leurs chahuts, de loin, de près, des messengers qui clignotent, des clins d'un oeil......au bout d'un été chaud et fleuri du bleu des fleurs en pousses offertes dont j'ai attendu l'éclosion comme un mot d'amour certain.......

20160424_123806

20161014_095035

20160702_161500

20161003_180550Il restera l'automne, et puis l'hiver celui qui devait changer la route parce qu'il parait que je n'ai jamais été aussi vivante et que nous prenons le chemin de la fin......Le Roméo s'appelle David et ne passait pas par le balcon.Je fermais ma porte à tous ses tours et je disais que c'était une pulsion de vie tout ça....