En ouvrant l'ordi ce matin, il y avait sur les réseaux mes deux plus grands enfants en images....Les deux premiers enfants, les deux plus grands........Chacun dans un élément de leur vivant.......Un saut de fille dans un paysage entre eau et forêt en Suède.....si loin.......Un coup de baguette de garçon dans un studio de musique en haut d'une montagne tout près d'ici......si près......

J'ai fait glisser la molette et ne sont pas apparus mes deux petits.......devenus les deux petits.......ça aurait été miracle et faut pas exagérer......

Je parle comme ma mère...deux grands deux petits.....J'ai un doute sur moi.....C'est parfois agressif pour les autres...Voyez vous j'ai cinq enfants......C'est juste qu'il y en a qui m'a échappé...Il a échappé à la famille entière et ce qui était une famille complète, une famille avec ses jours boiteux et ses jours heureux...On était à un moment de la vie où chacun va de son côté et c'était difficile les photos à l'unisson, il fallait les prier de se poser pour immortaliser........... ........IMMORTALISER.............Mon enfant s'est échappé un jour de Pâques.......

Mais moi J'AI UN COEUR DE MERE IMPAIR.

Alors forcément il y a un avant, un après, un compte et un décompte, ce qui a été et ce qui est, ce que j'étais, ce que je deviens.......Je n'ai pas le choix moi chaque matin au lever, chaque soir au coucher et pour rester une vivante, je ne laisse pas le choix aux autres de savoir, et de vivre un peu de mon conte à moi.....Réellement je devrais compter 1, 2, 3, ....et 5.....Mais qu'on ne m'oblige pas à ranger mon sac de re-jetons........Mon chagrin c'est moi et eux qui le portent chaque jour....

DSCF4614