La cloche a sonné et j'ai dégringolé les escaliers..."Bonjour, EDF, je cherche la maison T." C'est le grand costaud barbu brun qui a parlé...."Il est mort" j'ai dit "enfin, si vs cherchez mr T. il est au cimetière" , "désolés" on s'dit dit l'un à l'autre. Et moi en pensant "mais jle connais ce grand costaud barbu brun!"

Là, j'ai raconté l'arc électrique de juin 2016 qui avait effrayé et éclairé ma nuit aux alentours de 4h du mat......Une explosion soudaine qui m'avait réveillée comme un cauchemar dont on sort en se disant où suis-je.........Léo, lui aussi réveillé par les éclairs, avait dit "c'est un arc électrique, faut pas sortir"......J'ai appelé les pompiers et l'arc s'est éteint en emportant l'électricité du hameau avant qu'ils arrivent.......Ils, les pompiers,  sont restés là de 4h à 6h du matin à attendre EDF, y'avaient des ex élèves à moi, des devenus grands, les gars ici ont terminé leur nuit , pas moi et  j'ai proposé du café que j'ai pas pu faire , y avait pas de courant......J'étais assurée qu'il se passait dans cette maison T. des évènements qui lui appartenaient...Raoul était mort y'avait pas longtemps.....C'était le magnétiseur...Léo disait le magicien médecin....Déja depuis quelques temps derrière les portes on entendait taper..C'était qu'une bestiole mais j'en faisais une histoire.....Alors l'arc????

Mr T. m'avait toujours impressionnée...Ma maison m'effrayait et il en rajoutait une couche avec son pendule : l'escalier mal placé.......les serrures à changer..un ex proprio qu'était qu'une sale bête dont il fallait se méfier, qu'il disait.....Raoul avait des yeux trop clairs et une moue et des propos souvent de colère...Il était toujours en costume, les mains dans les poches et guettait mon jardin et peut-être plus encore.....Il voulait pas trier les poubelles, "au prix où on les paye!", il avait fait d'une grange une belle maison de pierre que personne ne veut acheter aujourd'hui.......Inhabitée..depuis combien des années...ses habitants sont morts ailleurs........

Là j'ai dit au grand costaud barbu costaud "mais je te connais?" "Ben oui, vous êtiez l'inf du collège!" Et là je retrouve le nom et le prénom et voilà on est de la même vie......

"C'est juste qu'il faut sécuriser alors on va couper l'électricité de cette maison! Et sinon, alors vous faites quoi maintenant, et sinon votre fils qu'était au cp avec moi, Tristan je crois?" " Il est mort aussi!"  "Désolés" on s'dit l'un à l'autre.

Pour me saluer, Valentin m'a embrassée.

J'hésite à écrire un titre, l'électricité et les morts.................

20160614_100355