Ce n'était pas facile chaque matin, même si c'était parfois après trois matins, de décider ce que serait le jour à venir et là où il m 'emmènerait et vers qui.....Je vis ça entre la solitude plutôt extrême mais pas douloureuse et l'impression de conquête entrainée par le courage qu'il faut..

D'île en île, de maison en maison....parfois à reculons, mais toujours à tatons et après beaucoup d'hésitations.......

Je me suis assise sur une plage, la plage des nonnes......J'étais dans un état ordinaire prête à passer un moment extrordinaire de retrouvailles.....J'attendais........Je me suis baignée dans l'eau de l'estuaire.....Et après je l'ai retrouvé.....

Depuis une semaine, je brûlais des bougies à toutes les saintes Maries croisées en chantant Marie de la tendresse quand un enfant s'en va.....C'est pas les vraies paroles.....Ce sont les miennes, l'air les porte...Depuis une semaine, j'avais écumé des bassins, de cette brasse sur le dos que je ne vois personne nager de la sorte même de l'autre côté de la France..............Depuis une semaine je cherchais un point sur la carte et je traçais la route sans autoroute........Depuis une semaine, j'avais croisé Yann et les grands murs de son jardin d'où sortent les hirondelles, la ville de Surgère et la tour d'Hèlène de..qui a refusé l'amour de Ronsard.....J'avais retrouvé Ré qui n'a plus rien à voir ...........J'avais retrouvé le marais et les chemins de la roulotte et Jacques aussi......et là en haut de la plage des nonnes, j'ai retrouvé le Kirou et son goût de la vie pas comme tout le monde...Après il ya eu le soleil que je voyais se coucher dans ses lunettes et un long soir de marche et de bavardage.....et les baskets du petit dernier d'ici quand il avait trois ans.......Et le carrelet de livres ........

En quelques jours, j'ai vu des ciels et des ciels au dessus de la mer et loin au dessus de moi et des autres aussi....Il a fait enfin beau .....et j'ai chanté :  

"nous aurons des amours qui valent la peine .......nous aurons tout ce qui nous manque....et s'il n'y a pas de lune, nous en ferons une...."

DSCF6627

DSCF6630DSCF6643

 

DSCF6658

DSCF6659